Visiter le portail Wallonie.be Portail de l'Action Sociale en Wallonie

Taille du texte:

Logo de la Direction Générale Opérationnelle 5

Gens du voyage

La politique Wallonne en matière d’aide aux Gens du Voyage vise à promouvoir l’intégration de ces populations, à lutter contre les processus qui engendrent la pauvreté et à favoriser un accueil de qualité, concerté entre toutes les parties : les autorités locales et régionales, les populations de Gens du Voyage, les riverains,…

Etant donné que l’accueil des gens du voyage soulève des questions d’aménagement du territoire, de salubrité publique, de logement, de santé, etc., le dispositif wallon repose sur plusieurs acteurs et sollicite diverses administrations.

Convention pluriannuelle avec des communes pilotes

Parmi ces acteurs, les communes sont en première ligne. Afin de coordonner l’octroi d’aides régionales et d’assurer un accueil de qualité des Gens du Voyage, des conventions pluriannuelles ont été signées avec 10 d’entre elles.

La Wallonie intervient pour l’achat et l’aménagement de terrains. La DGO4 (Ministre du Logement) intervient pour des travaux d’équipement de voirie, d’éclairage public, de distribution d’eau, d’égouts, etc. En complément, la DGO5 finance les communes à hauteur de maximum 60 % du budget total pour l’acquisition, l’aménagement ou l’extension d’un terrain.

La convention pluriannuelle signée permet également d’engager un agent communal de référence chargé de faire le lien entre les autorités communales, policières, les riverains et les gens du voyage. La DGO5 intervient à hauteur de 10.000 euro par an.

Actuellement, 10 communes pilotes wallonnes ont signé une convention pluriannuelle avec la Wallonie : Amay, Hotton, Namur, Mons, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Sambreville, Verviers, Ath, Bastogne et Wasseiges.

Il ressort de l’évaluation de la première expérience pilote que, lorsque le séjour des groupes est anticipé et planifié, les difficultés liées à l’accueil sont réduites. Il est, par exemple, conseillé aux communes d’établir une « convention d’occupation du terrain » entre une personne représentant le groupe et le propriétaire du terrain (privé ou public). Etablir des règles permet de responsabiliser les parties, d’établir un état des lieux, d’informer sur l’organisation de la collecte des déchets ou des eaux usées,… Ces conseils ont permis de réduire les nuisances et d’instaurer une relation de confiance entre les communautés, ainsi que d’observer une amélioration dans la gestion des conflits.

Envie d’en savoir plus ?
Consultez le Portail de la Cohésion sociale.

Vous y trouverez, entre autre, le formulaire d’introduction de demande pour l’installation d’un terrain d’accueil, un guide de bonnes pratiques mais aussi un modèle de règlement communal en matière d’accueil de gens du voyage.

Le Centre de Médiation des Gens du Voyage et des Roms en Wallonie

La Wallonie co-finance le Centre de Médiation des Gens du Voyage et des Roms en Wallonie. L’asbl, présente depuis plusieurs années sur le terrain, joue un rôle prépondérant dans l’accueil des Gens du Voyage en Wallonie. En effet, elle assure l’interface entre les Gens du Voyage et les institutions locales, régionales, les riverains,… Elle est également chargée de coordonner et d’encadrer les projets des communes.

Ses missions sont les suivantes :

  • Favoriser et améliorer les relations entre les autorités publiques locales, les Gens du Voyage et la population sédentaire.
  • Favoriser et soutenir la création d’aires pour les Gens du Voyage.
  • Développer auprès des intervenants sociaux, éducatifs, administratifs… la formation et l’information sur les réalités socio-culturelles des Gens du Voyage.
  • Développer auprès des Gens du Voyage la formation et l’information sur les réalités socio-culturelles dans les domaines sociaux, administratifs et éducatifs.
  • Promouvoir les projets sociaux, culturels, éducatifs, socioprofessionnels et environnementaux des Gens du Voyage et favoriser les participations citoyennes des Gens du Voyage et de leurs associations.
  • Lutter contre les stéréotypes négatifs dont sont victimes les Gens du Voyage par des actions de sensibilisation de la population, des institutions publiques et des médias.
  • Promouvoir des échanges et des projets transrégionaux et transnationaux.

Envie d’en savoir plus ?
Consultez le site web du Centre de Médiation des Gens du Voyage et des Roms en Wallonie.

Nous contacter

Service public de Wallonie
Direction générale opérationnelle des Pouvoirs locaux et de l'Action sociale
Avenue Gouverneur Bovesse, 100 - 5100 Jambes (Namur)
Tél. 081/32.72.11
Fax 081/32.37.80
affairessociales@spw.wallonie.be
Assistance technique
En cas de problème technique, vous pouvez contacter le webmaster.